Hey you ! J'avoue le mois de Janvier a été très calme par ici ! Je ne sais pas si le froid glaçant qui a frappé le pays, la mélancolie post-fêtes ou le fait de ne pas avoir pris de congés (voir le fait d'avoir pris un an, et pan dans les dents...) mais j'ai été très fatiguée en Janvier et j'ai préféré garder mes rares moments de libre pour me reposer, regarder des vidéos, glander devant des conneries à la TV et bouquiner. Et bizarrement, j'ai démarré plus en forme, un peu plus réveillée et prête à partager de nouveau avec vous.




Comment donc ne pas mieux commencer le mois qu'avec un nouvel article estampillé Reading Club!!! Ce mois-ci deux bons morceaux entrecoupés d'un bon vieux policier à l'ancienne, et j'avoue avoir été plutôt partagé mais finalement contente de mes découvertes.

**

La mémoire des Embruns,  Karen Wiggers

 Ce que dit la 4ème de couverture    

"Mary est âgée, sa santé se dégrade. Elle décide de passer ses derniers jours à Bruny, île de Tasmanie balayée par les vents où elle a vécu ses plus belles années auprès de son mari, le gardien du phare. Entre souvenirs et regrets, Mary retrouve la terre aimée pour tenter de réparer ses erreurs. Entourée de Tom, le seul de ses enfants à comprendre sa démarche, un homme solitaire depuis son retour d'Antarctique, elle veut trouver la paix avant de mourir. Mais le secret qui l'a hantée durant des décennies menace d'être revélé et de mettre en péril son fragile équilibre. Une femme au crépuscule de sa vie, un homme incapable de savourer pleinement la sienne, une bouleversante histoire d'amour de perte et de non-dits sur fond de nature sauvage et mystérieuse. Un roman envoûtant, promesse d'évasion et d'émotion".


 Mon avis    

J'avais noté le titre de ce roman dans ma Reading list, et l'ai choisi dans les rayons sans trop savoir à quoi m'attendre. J'avoue avoir une impression à double tranchant sur ce roman.
La mémoire des Embruns nous emmène au confins du Monde, tout au Sud de l'Australie, pour suivre deux moments clés de la vie  d'une mère et en parallèle, de son fils. La première, Mary, aux derniers jours de son existence, voit remonter en elle ses regrets enfouis avec la maladie qui l'envahit. Une mystérieuse visite en devient le déclencheur, qui va la pousser à un pèlerinage éprouvant et nécessaire. Le second, Tom, trentenaire, déboussolé après une expédition en Antarctique où il a tout perdu, tente de vaincre ses démons et de remonter la pente pour renouer avec la vie.
Vous l'aurez compris on est pas sur un roman de grandes aventures, mais sur un roman psychologique et touchant. L'auteur nous donne à suivre les regrets et les turpitudes de l'âme de ces deux personnes, au travers de paysages bruts et fouettés par les vents, où on sentirait presque le courant d'air venu de l'Antarctique.
J'ai mis du temps à apprécier le livre, dans lequel on se languit de péripéties qui n'arrivent pas. Une fois ce type de schéma intégré, on se laisse aller à la langueur des histoires et du passé, et à aimer accompagner Mary et Tom dans ces moments de leurs vies. Et alors qu'on comprend que l'auteur a d'abord choisi d'ancrer les personnages, leurs caractères et leurs vies dans notre lecture, avant que quelques événements viennent faire évoluer le cour du récit. Alors qu'on pourrait s'attacher à cette vieille femme aux regrets sincères, qson caractère ne m'a pas vraiment ému, je n'ai pas réussi à croire qu'elle ait pu être celle qu'on découvre au fil de ses souvenirs. Je ne me suis pas laissée non plus aller à croire et à m'émouvoir de son histoire d'amour, bien que celle-ci et toute la vie racontée soient touchantes. J'ai été beaucoup plus touchée par Tom et par sa volonté de laisser le passé derrière lui pour se reconstruire et avancer. J'ai un peu de mal à vous l'expliquer, mais le personnage de Tom est à la fois adorablement paumée et foncièrement bon et raisonné. Et pour finir l'ensemble est superbement située dans des paysages qui me sont inconnus, d'île du bout du monde comme on se l'imagine pas.
Avec le recul, je peux dire que La Mémoire des Embruns me laisse son empreinte, et je trouve que c'est un bon roman que je vous recommande.

 Ma note  ✪✪✪✪

*

L'Heure Zéro, Agatha Christie

 Ce que dit la 4ème de couverture    

"Quelle drôle d'idée ! Rassembler pour des vacances à La Pointe-aux-Mouettes l'ex-Mrs Strange - Mrs Audrey depuis son divorce - et Kay, la nouvelle tenante du titre, sous le prétexte d'en faire des amies... c'est de l'inconscience, pour ne pas dire plus. Car enfin, l'époux de ces dames n'a quand même pas la naïveté de croire qu'elles vont tomber dans les bras l'une de l'autre. D'ailleurs, si ces tigresses ne se sont pas encore écharpées, c'est qu'elles se retiennent. Pour l'instant. Les vertus calmantes de l'air marin, sans doute... Mais les choses n'en resteront pas là. Deux Mrs Strange sous le même toit, c'est une de trop..."

 Mon avis    

Il y avait longtemps! Agatha Christie fait définitivement partie des auteurs que j'aime lire et parfois relire, qui nous fait voyager dans l'Angleterre de son époque, et nous tient en haleine au travers d'intrigues psychologiques la plupart du temps finement ficelées. Je connaissais déjà l'Heure Zéro par les adaptations qui ont pu en être faites, que j'avais beaucoup aimé. Et j'ai pu me rendre compte qu'elles étaient assez fidèles au roman. J'ai eu plaisir à suivre l'intrigue, bien tissée. Comme dans plusieurs de ces romans, Agatha Christie pose ici un huis-clos qui mêlent plusieurs personnes toutes liés les une aux autres et sur lesquels reposent la source de l'intrigue. On cherche jusqu'au bout, et on est toujours finalement surpris, quand bien même on aura cherché tous les tenants et les aboutissants du meurtre. Mais notre chère Agatha garde toujours la main sur le fin mot de l'histoire.

 La note  ✪✪✪✪

*

Le secret de la manufacture de chaussettes inusables, Annie Borrows

 Ce que dit la 4ème de couverture    

"Eté 1938. Layla Beck, jeune citadine fortunée, refuse le riche parti que son père lui a choisi et se voit contrainte, pour la première fois de sa vie, de travaillée. Recrutée au sein d'une agence gouvernementale, elle se rend à Macedonia pour y écrire un livre de commande sur cette petit ville. L'été s'annonce mortellement ennuyeux. Mais elle tombe vite sous le charme des excentriques désargentés chez lesquels elle réside, les Romeyn. Autrefois propriétaire de la manufacture, cette famille a une histoire intimement liée à celle de la ville. De soupçons en révélations, Layla va changer à jamais l'existence des membres de cette communauté, et mettre au jour vérités enfouies et blessures mal cicatrisées". 

 Mon avis    

Annie Barrows est aussi la co-auteur du Cercle Littéraire des Amateurs d’épluchures de patates dont je vous avais parlé ici, roman que j'avais vraiment beaucoup aimé et qui m'avait à la fois fait rire et m'avait ému. Et qui m'avait aussi réconcilier avec une certaine écriture épistolaire. C'est donc avec envie de redécouvrir l'ambiance et les émotions précédemment connus que j'ai démarrer la lecture de ce roman.... malgré une histoire, proposée en 4e de couverture, qui ne m'attirait pas tant que ça. L'histoire est présentée comme tournant autour de la jeune Layla et de la façon dont son arrivée dans la ville va bouleverser tout le petit monde environnant. Je m'attendais donc à un personnage d'envergure, une pétillante demoiselle dynamique et volontaire, aux joues roses et déterminée. Le personnage ne m'a en réalité pas convaincue, et pour moi le roman tourne surtout autour de la famille Romeyn, chez qui Layla est pensionnaire. Il est vrai qu'en emménageant elle perturbe un peu la vie de la famille, mais elle est pour moi plus prétexte à découvrir tous les membres de la famille, et les secrets qu'ils peuvent cacher. Même si chaque membre est donc différent et à son petit caractère. On s'émeut pourtant la  brave et tendre tante Jottie, on est touchée et amusée par la jeune Willa, on déteste Felix et on a envie de secouer l'oncle Emmett. 
J'ai été jusqu'au bout, et l'histoire en elle-même n'est finalement pas désagréable, mais il n'y a pas de grands émois ni grosses surprises. 
Bien qu'un peu déçue parce que je m'attendais à plus, Le Secret de la manufacture de chaussettes inusables reste un livre distrayant.

La note ✪✪ /✪ ✪✪
***

Des découvertes cette fois en demi-teinte, mais sans vous les recommandez je ne vous déconseillerai pas de les lire.

Et vous, quels sont les livres qui vous ont plu ces temps-ci?

Très belle semaine à vous :)





Bonjour vous! Alors, comment se passe votre hiver? Comme beaucoup, je pense que vous avez profiter de Janvier pour vous remettre au sport ou pour vous inscrire dans un cours ou une salle! Les premières séances sont passés, on a aimé, on s'est bougé, on y est retourné et puis... on a eu la flemme. Je vous entends déjà : "ouais mais avoue il faut trop froid", "ouais mais j'ai pas eu le temps cette semaine", "j'ai pas pu y aller j'avais trop de choses à faire".... Je vous entends déjà, parce qu'il n'y a encore pas si longtemps, c'est moi qui trouvait toutes les excuses pour repousser le sport.



Depuis que j'ai repris la salle en Octobre, j'avoue avoir encore eu parfois ce genre d'excuses, et la période des fêtes n'est définitivement pas la plus propice à s'y tenir. Pourtant hormis impératif je suis assez satisfaite de moi car j'arrive à me tenir à mes 2-3 séances hebdomadaires. J'ai donc eu envie de partager avec vous quelques tips pour rester motiver à se bouger les miches 😃😎


1 - Avant tout, choisir un sport qui vous PLAIT

Ça pourrait paraître évident, mais je sais par expérience que ça ne l'est pas forcément. On peut se laisser influencer par un(e) collègue/ami(e)/proche qui vous a motivé à aller avec elle à un certain cours ou dans une certaine salle. Au début c'est sympa, on se motive l'un(e) l'autre, mais quand on aime pas vraiment ça ou qu'on le fait par obligation, on ne tient pas sur le long terme. Personne ne vous oblige à courir parce que le Run, c'est Fun et surtout tendance, personne ne vous oblige à faire du yoga parce que c'est bon l'esprit et le corps, personne ne vous oblige à vous inscrire dans une salle de sport parce qu'on peut faire plein de trucs et y'a trop de cours trop bien. Beaucoup de cours et de salles vous propose un cours d'essai gratuit, il ne faut pas y voir un moyen de vous faire venir à tout prix. Posez-vous plus facilement la question;" est ce que ça va me permettre d'atteindre mes objectifs? est-ce que je vraiment kiffer faire ça 1/2/2/X fois dans la semaine ou le mois, toute l'année et tout le temps?". Voilà vous avez votre réponse. Dans mon cas, la salle de sport est pour moi une bonne solution, j'aime choisir mon programme, centrer ce moment uniquement sur moi et sur mes efforts, et pouvoir circuler sur tous les plateaux. J'aime aussi à l'occasion pouvoir aller à des cours pour diversifier, sans forcément aller toujours au même. Et je tiens la régularité sans rechigner.


2 - Vous fixer VOTRE OBJECTIF

On ne se le cache pas, on est tous influencés par la pression du monde et des médias sur ce à quoi on devrait ressembler, parce qu'on ne pourrait qu'être heureux d'avoir un corps photoshopé "parfait". D'abord il est très important, à mon sens, que chacun arrive dans sa démarche d'amour de soi à identifier ce qu'il veut pour lui-même, et pas ce que l'extérieur attend de vous. C'est souvent une démarche longue fastidieuse, qui peut-être douloureuse, mais qui ne doit absolument pas intégrer le regard des autres mais uniquement le sien. Avoir un objectif en faisant du sport, ce n'est pas avoir l'objectif de perdre du poids ou d'avoir les courbes de Gisèle Bundchen. Chacun doit se fixer son objectif, pour se plaire à soi, pour s'aimer soi, pour se sentir bien dans son corps. Et il vous le rendra d'autant mieux.

3 - Ne pas SE FORCER

Après avoir choisi votre objectif et trouver le sport qui vous plaît et qui vous y aidera (parce que faut pas charrier non plus, même si on adore la pétanque, ça aide pas vraiment à se tonifier), vous allez y courir tête la première tous les jours, pendant des heures.... et ça tiendra trois jours. Ou trois semaines. Et pour certain(e)s vous vous y tiendrez sans difficulté en y allant tous les jours. Mais plus généralement on aura tendance à plus vite arrêter qu'on y aura été trop souvent et/ou trop longtemps. Chaque corps et chaque vie a son rythme, apprenez à vous garder des moments dédiés pour cette activité où vous ne penserez qu'à vous. C'est la régularité qui vous aidera à accéder à vos objectifs, et beaucoup pourront dire comme moi que, vaut mieux encore y aller une fois ou deux par semaine et s'y tenir, que de s'y précipiter frénétiquement les deux premières semaines et finir par ne plus y retourner.

4 - Prendre deux secondes pour VISUALISER et se remotiver

Vous avez choisi un sport qui vous plaît, vous vous y rendez (plutôt) régulièrement et ça devient un plaisir. On en voit les premiers bienfaits au bout de quelques semaines, et pourtant il reste résolument des moments dans la journée où ben, on rentrerait bien mater une série, ou juste avoir un moment off. Attention je ne dis pas qu'il ne faut pas savoir s'octroyer de moments off. Au contraire ils pourront vous aider à y aller en meilleur forme. Mais quand ça fait deux fois qu'on repousse parce qu'il y a Top Chef/Top Gear/ Topy le chien à promener/ Toto le poto à voir, avouons on rechigne juste. Alors qu'on a pourtant des objectifs. Dans ces moments là, prenez juste deux minutes pour vous dire:
- est-ce que je tiens vraiment à ce que les objectifs que je me suis fixée se concrétisent
- est-ce que je pense réellement qu'ils vont se concrétiser tous seuls
- se rappeler les premiers bienfaits et bénéfices vus, et se dire qu'ils ne resteront pas sans persévérer
- se rappeler le bien-être et la sérénité après une bonne séance ou un bon cours
- la bonne nuit qui vous attendra ensuite 
- est ce que le temps que je vais consacrer mon sport sera plus utilement employer
Re-Attention: je ne cherche pas à vous moraliser, juste à vous donner des idées pour vous mettre un coup de pied au c**** quand ce sera nécessaire 😃

5 - S'offrir une tenue CONFORTABLE et où on se sent bien

Ce conseil est un peu plus futile et pourtant peut-être aussi utile! Se sentir bien dans sa tenue, avoir plaisir à l'enfiler et ne pas avoir à remonter son pantalon/redescendre son tee-shirt/remonter sa brassière/relacer ces baskets ne gâchera pas le bon feeling pour faire toute sa séance dans les meilleures conditions, se donner confiance et ne penser qu'au bien qu' on se fait.

6 - Se concocter une PLAYLIST hyper bougeante

Conseil qui ne s'adaptera pas aux cours collectifs, mais avoir une bonne playlist aide encore mieux en salle de sport/ en run/en workout maison à se motiver et à faire son entraînement jusqu'au bout. 
Je ne vous recommande pas une simple playlist faites des hits du moment, mais une vraie playlist qui reprend toutes les chansons et morceaux qui vous font bouger dans tous les sens ou vous motivent à chaque fois que vous les entendez. Comme une Bande Originale de votre séance ou vous serez l'acteur/l'actrice principale et vous aurez le meilleur rôle pour votre corps.


***

 J'espère que ces petites astuces vous seront utiles, et qu'elles vous permettront d'aller au bout de votre démarche sportive! 

 Et vous, qu'elles sont vos astuces pour rester motiver à faire du sport? Je suis à l'écoute de toutes vos suggestions 😉 

 Très bon week-end à vous !! 



Hey, bonjour à tous! J'avoue le mois de Janvier a été très calme par ici ! Je ne sais pas si le froid glaçant qui a frappé le pays, la mélancolie post-fêtes ou le fait de ne pas avoir pris de congés (voir le fait d'avoir pris un an, et pan dans les dents...) mais j'ai été très fatiguée en Janvier et j'ai préféré garder mes rares moments de libre pour me reposer, regarder des vidéos, glander devant des conneries à la TV et bouquiner. Et bizarrement, je démarre ce nouveau mois plus en forme, un peu plus réveillée et prête à partager de nouveau avec vous.


La traditionnelle playlist du mois est donc fin prête pour vous, et reprend plutôt cette nouvelle énergie retrouvée, avec plutôt pas mal de morceaux énergisants et/ou énervés, avec du rap (tout peut arriver ici 😃), de la french touch, du rock, du folk, de l'électro... un joyeux mélange hétérogène, qui j'espère vous plaira ou fera découvrir de nouveaux morceaux.



***

Et vous, qu'écouterez-vous en Février ? Avez-vous des morceaux à partager avec nous??

Très bonne semaine à vous :) 




Bonjour vous ! Comment ça va par ce froid de Janvier ? L'année commence bien? Avez-vous déjà renoncer aux bonne résolutions ? 😆




Parce qu'il faut bien se l'avouer, on voit la nouvelle année calendaire arrivée, et comme en septembre, on projette déjà mille bonnes résolutions à s'appliquer et cette fois promis, on s'y tient .... deux jours voir deux semaines...

Depuis quelques années maintenant, j'ai renoncé à l'idée de "résolutions" mais opté largement pour des "envies". Pas d'objectifs inatteignables ou des d'obligations contraignantes et frustrantes, mais belle et bien la façon dont je veux appréhender cette année, ce que j'ai envie d'améliorer ou vers quoi je tends pour l'année, et  après toutes celles à venir ( c'est comme l'envie de chocolat, généralement elle s'arrête pas quand une nouvelle année arrive). Parce qu'en plus ma bonne dame, en plus de changer d'année, moi j'en prends une à chaque fois ! ( et Pan dans les dents...)



Persévérer dans le sport     

Je vous avais parlé l'année dernière de ma reprise du sport, que j'avais finalement arrêté car la salle était trop loin de chez moi et de mon boulot. L'un des premiers points à valider pour s'y tenir et surtout quand on a de gros horaires de travail, c'est la facilité d'accès. Depuis début Octobre j'ai trouvé une nouvelle salle qui permet d'y aller rapidement à pied de mon travail puis de rentrer facilement chez moi. Tout bénéf', des séances auxquelles je me tiens jusqu'à présent, et des efforts qui  payent. Et à maintenir parce que les fêtes ont stoppé ma progression et il s'agira en 2017 de se maintenir pour obtenir les résultats  que je souhaite.


Continuer sur ma lancée d'une vie plus "green"     

J'avais déjà abordé cette prise de conscience sur le blog avec de premiers articles Be Natural que vous pourrez retrouver Ici, Là ou encore Là. Mais je sais qu'on peut toujours faire mieux et je veux engager de nouvelles bonnes habitudes en 2017 comme diminuer mes déchets, améliorer mon rapport à la consommation, et aussi à la façon de faire le ménage: passer à une lessive plus naturelle, à des produits d'entretien naturelles... On en reparlera, je n'en doute pas!


Développer mes talents culinaires et découvrir de nouvelles recettes     

Grande gourmande dans l'âme (je pense que ça ne vous avait pas échappé...), je peux me targuer de ne pas être mauvaise en cuisine ni en pâtisserie. Je pars toujours du principe que si on suit la recette, même d'aspect pas simple, on peut s'en sortir si on aime cuisiner. J'aimerai donc cette année être plus curieuse et tenter de nouvelles choses en cuisine et en pâtisserie comme la pâte feuilletée maison, les plats mijotés (que je fais jamais aujourd'hui), les techniques... Et par là j'aimerai aussi tenter plus de nouvelles recettes. Je pense comme beaucoup d'entre nous, j'ai tendance à aller à la faciliter et refaire les recettes (si on peut appeler ça des recettes) savoureuses et rapides. Je cherche toujours la rapidité et la saveur, mais en ouvrant quand même le champ des possibles! De bonnes recettes à me proposer d'ailleurs?


Voyager davantage     

Parce qu'à part mon pèlerinage nécessaire et obligatoire chaque année à Londres, je ne bouge pas des masses de Panam'. Alors que je meure d'envie de découvrir de nouvelles contrées ! Comme disait Tata Huguette "les voyages forment la jeunesse" (c'est pas tata Huguette en vrai mais vous avez compris), et qu'en ces temps troublées (Alex, arrête avec tes expressions de ieuv' stp), il est bon de se rappeler toutes les merveilles qui parsèment le Monde ( arrête tu vas nous faire chialer on t'a dit).
Le Chéri est aussi motivé que moi à aller vadrouiller à l'étranger, aussi on réfléchit à nos futurs vacances avec une dimension internationale. Et il y a temps de pays que j'ai envie d'aller rencontrer: l'Ecosse, Édimbourg, Amsterdam, Stockholm,  l'Italie, la côté Est des Etats-Unis, l'Amérique du Sud, l'Afrique, les pays scandinaves....


Etre plus bienveillante et plus positive     
Je n'arrive pas à déterminer si ça vient de moi ou du monde actuel, ou encore de la vie parisienne, mais j'ai largement tendance à la méfiance initiale, à trop facilement voir les mauvais côtés d'une personne ou d'une situation alors qu'en fait il y a rien de bien grave, et qu'il faut toujours prendre deux secondes pour rationnaliser. J'ai ajouté à ma bibliothèque Les Quatre Accords Toltèques qui promettent de m'aider dans ce sens, l'occasion d'en parler dans un prochain Reading Club! Bon cette résolution c'est pas gagner parce que j'ai déjà replongé dans mes habitudes là-dessus, mais Rome ne s'étant pas faite en un jour, on va peut-être y arriver un jour. Peut-être.


Approfondir ma connaissance du vin     

Je n'en ai pas encore parler sur le blog, mais je suis une grande amatrice de vins. Et plutôt rouges d'ailleurs. Je prends toujours un grand plaisir à découvrir un bon vin, à cerner ses arômes, à trouver la couleur de sa robe, à goûter ses saveurs de fruits, de fleurs, d'épices.... Sans toutefois bien réussir et bien savoir ce que je dis! Je pense ne pas trop me tromper sur les saveurs (ouah comme elle fait sa meuf...) mais je manque de vocabulaire et j'ai vraiment envie de m'initier plus sérieusement à l'Oenologie (oui madame, avec un grand O).

**

Des envies personnelles mais qui je pense peuvent faire écho chez beaucoup d'entre nous :)

Et vous, quelles sont vos envies pour 2017?

Très belle semaine à vous 😄



Hey vous !! Il y avait un petit moment, et je n'avais pas encore eu le temps de vous adresser mes meilleurs voeux pour la nouvelle année 2017!

Je vous souhaite à tous une année épanouissante et enrichissante, des milliers d'éclats de rire, des nuées de paillettes dans les yeux, des voyages pour vous ouvrir au beauté de notre monde, et revenir en défenseur de sa diversité et de ses merveilles, de la gourmandise, des moments conviviaux, et un corps et un esprit au top pour profiter de tout ça, autant pour vous que pour tous ceux qui vous sont proches. Et de l'amour, de l'amour, de l'amour! Auprès de vos proches, de vos amis, dans votre coeur et dans les bras de votre amour, de l'amour!

Je vous invite à commencer toutes vos journées en essayant d'afficher un grand sourire à votre miroir, et de le garder à la face du monde toute la journée. Et moi je commence la nouvelle année avec vous en vous proposant une nouvelle playlist variée, assez vitaminée pour vous donner la pêche et mettre de la beauté et de la joie dans vos oreilles.



TRES BELLE ANNEE A TOUS !! 
( et les playlists sont toujours dispos sur mon compte Spotify)

***

Et vous, quelles sont vos voeux pour la nouvelle année ? 

Très belle semaine à vous :) 
Bonjour à vous! Pour beaucoup nous les attendions avec impatience et plaisir, ça y est les festivités de fin d'année commencent! Je vous souhaite d'ailleurs d'excellentes fêtes de fin d'année! quels que soient vos projets ou votre façon de vivre les fêtes, je vous souhaite mille et une occasions de vous régaler, de rire et de profiter de vos proches et de tous ceux qui vous sont chers 😃

Pourtant il y a encore quelques années, j'avais toujours une petite part d'appréhension à la veille de ces repas familiaux riches et gourmands, mais riches quand même. 

Elle sait pourtant envoler, dès que j'ai mis en place quelques petites astuces pour en profiter un max, en gardant pourtant la forme pour affronter toutes ces réjouissances. J'ai donc eu envie de les partager avec vous, dès fois que ça pourrait vous aider à kiffer encore plus 😏





Avant        

- Commencez peut-être par ne pas changer vos habitudes alimentaires! Parce que vous cachez pas, on a tous essayer et penser à "faire attention" avant les repas de fêtes, histoire de pas trop prendre. Ca ne sert à rien, les kilos arriveront si vous faites trop d'excès, et encore plus facilement que vous vous serez momentanément restreints et aurez "stressé" votre organisme. Et ouais! 

- Si vous avez pris l'habitude de faire l'exercice, n'arrêtez pas parce que la flemme et les gourmandises vous ont envahi. Parce que le "foutu pour foutu", il vous fera culpabiliser après. Continuer à faire du sport permettrait de garder un métabolisme actif, qui aurait alors plus de faciliter à se remettre des excès.

- Le jour J, il ne sert à rien de déjeuner d'une soupe pour équilibrer avec le repas du soir, typiquement la bonne idée pour se ruer sur les amuse-bouches dès l'apéro! Un repas équilibré, et un goûter, permettra d'éviter cette première erreur.

- S’aménager 15-20 min de sieste ne sera pas du luxe! Entre les courses de dernière minute, la table à préparer, parfois le repas à préparer, un peu de repos avant la tempête festive sera bien mérité.

Pendant       

- Qu'on recoive ou qu'on est été invité, la profusion de bonnes choses de l'apéro au dessert nous donne envie de tout goûter et de largement en profiter. Et c'est bien à ce moment-là qu'il conviendrait d'y réfléchir à deux fois: est-ce que c'est bien nécessaire de reprendre du foie gras, alors qu'on pourra en remanger à un autre repas? est-ce qu'on a vraiment encore assez de place pour prendre du fromage et du dessert? Et ces petits sablés, ne seront-ils pas encore là à l'heure du goûter? 
Je suis la première gourmande et pas la dernière à vouloir en reprendre, mais il faut savoir prendre le temps de savourer et penser à se raisonner en écoutant son corps... et son estomac.

- Si vous êtes amateur/trice de bons vins, vous aurez peut-être tendance à vouloir goûter les bons breuvages; petit conseil, n'oubliez pas de vous faire resservir en eau, et d'alterner un verre d'eau et un verre de vin. Bon moyen pour éviter le mal de tête du lendemain et valable aussi en toute occasion (#gueuledeboistuvois)

 Après       

- A tous les coups, et comme tout le monde le repas achevé, vous aurez bien envie d'un petit somme. L'après-midi n'hésitez pas, de la même façon 15 ou min, ça requinque et ça aide à digérer! Le soir plus compliqué, d'où la bonne idée de lever mieux le pied sur les mets proposés.

- Prendre l'air! Comme dirait Dame Béa "Ca sera l'occasion d'une bonne balade!" #référencevisiteurs #toimemetusais. Après le repas du midi et même du soir, faire un tour en famille vous fera prendre l'air, et vous réveillera pour la suite de la journée. 

- Si vous vous sentez vraiment écoeurer que vous vous êtes pas louper  le citrate de bétaïne sera une bonne idée. Comme de conserver une bouteille de Salvetat au frais, de boire un grand verre d'eau avant de se coucher.

- Le lendemain, il sera de bon ton d'opter pour des légumes et des féculents, histoire de ne pas trop faire travailler la machine. Et bien sûr, user et abuser d'eau, de tisanes, de thés, s'hydrater par tous les moyens !

***

J'espère que mes petites astuces pourront vous aider, et en tout cas, la leçon à garder et qu'il faut toujours s'écouter ;)

Très bonnes fêtes de Noël à vous, et si vous ne fêtez pas, 
il y a toujours une bonne occasion de faire la fête :)